Home Politique Le Canada s’inquiète de l’escalade de la violence en zone anglophone et de l’arrestation des militants MRC
Politique - juin 20, 2019

Le Canada s’inquiète de l’escalade de la violence en zone anglophone et de l’arrestation des militants MRC

Les autorités d’Affaires mondiales du Canada, une institution qui gère les relations diplomatiques du Canada, fournit des services consulaires aux Canadiens, promeut le commerce international du pays, déclarent que le pays est profondément préoccupé par l’escalade de la violence dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

Le groupe dirigé par sa porte-parole, Amy Mills, a condamné les actes de violence et déploré les pertes en vies humaines depuis le début des tensions dans les deux régions. “Nous avons été alarmés par la réaction des forces de sécurité lors des récentes manifestations pacifiques et des récentes arrestations d’activistes et d’hommes politiques”, a déclaré Amy.

Elle faisait référence à l’arrestation des militants du Mouvement de la Renaissance camerounaise (MRC) lors de manifestations pacifiques en janvier et en juin. Elle a ajouté que le Canada appelait toutes les parties au Cameroun à faire preuve de retenue, à dénoncer des discours haineux et à engager un dialogue pacifique.

“Le Canada suit de près la situation au Cameroun et a exprimé à plusieurs reprises ses préoccupations, notamment en matière de droits de l’homme, auprès du gouvernement camerounais. Le Canada continue d’encourager vivement le dialogue en tant que moyen privilégié de résolution de la situation”, a-t-elle poursuivi.

Le Canada se dit prêt à aider le Cameroun dans son processus de retour à la paix et à partager son expertise technique et ses connaissances en matière de bilinguisme et de multiculturalisme. En avril 2019, le Canada a annoncé l’octroi d’une aide humanitaire de 6,65 millions de dollars au Cameroun pour 2019.

Le financement canadien comprend l’appui au Comité international de la Croix-Rouge, au Programme alimentaire mondial, au bureau de la coordination des affaires humanitaires, à l’OCHA et au bureau du Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, le HCR, afin de fournir une aide vitale aux communautés touchées, y compris les populations déplacées dans les régions anglophones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Nouvelles salves d’attaques du journaliste Cyrille Kemmegne contre Paul Biya et son régime

Cyrille Kemmegne entend faire don de sa personne pour aider à sauver le Cameroun. C’est ce…