Home Politique Cameroun: les leaders séparatistes demandent aux populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest de continuer la résistance
Politique - mars 7, 2019

Cameroun: les leaders séparatistes demandent aux populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest de continuer la résistance

Leur vœu a été formulé le 4 mars 2019 dans une lettre ouverte adressée aux populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Le président autoproclamé de l’Etat imaginaire d’Ambazonie, Sisiku Ayuk Tabe, et les autres leaders séparatistes ont émis une lettre ouverte, lundi, exprimant leur détermination à poursuivre la lutte pour l’indépendance « totale » du présumé Etat d’Ambazonie.

«Au nom du peuple de l’ancienne colonie britannique devenue ce jour [Ambazonie], nous, les leaders de ce territoire, prenons l’engagement de vous défendre et de défendre les générations à venir contre des forces d’occupation », ont écrit les dix leaders séparatistes depuis la prison centrale de Yaoundé où ils sont détenus.

 «Après notre indépendance, nous allons continuer à œuvrer pour construire une société où chacun aura les mêmes droits et sera respecté. Nous avons une seule option : une indépendance totale ou une continuité de la résistance», annoncent les leaders sécessionnistes.

Ce courrier lettre intervient quelques jours seulement après la décision de la justice nigériane qui demande un retour au Nigéria de ces séparatistes arrêtés à Abuja (Nigéria) et extradés au Cameroun le 26 janvier 2018.

La semaine dernière, la Haute Cour fédérale a ordonné au Gouvernement nigérian de ramener Sisiku Ayuk Tabe et 56 autres personnes rapatriées au Cameroun et de leur verser des dommages et intérêts de 5 000 millions de naira.

Lors d’une interview accordée à la BBC, dimanche, le ministre nigérian de la Justice, Abubakar Malami, a déclaré qu’une fois que le Gouvernement nigérian reçoit officiellement la décision de la Haute Cour concernant les séparatistes en detention, il examinerait le dossier et prendrait une décision. Yaoundé n’a toujours pas commenté la décision de la justice nigériane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Appel au dialogue de Paul Biya : voici la réponse de Cabral Libii

Le président du Parti camerounais pour la réconciliation nationale souscrit à l’offre de d…