Home Sports Football : la CAN 2023 aura bien lieu en Côte d’Ivoire
Sports - février 2, 2019

Football : la CAN 2023 aura bien lieu en Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire a finalement accepté d’organiser la Coupe d’Afrique des nations en 2023, plutôt qu’en 2021, entérinant un glissement du calendrier après le retrait de l’édition 2019 au Cameroun.

Dans un grand jeu de chaises musicales, la CAF a confié l’édition 2021 au Cameroun, celle de 2023 à la Côte d’Ivoire et celle de 2025 à la Guinée. Mais la Fédération ivoirienne de football (FIF) comptait bien accueillir la compétition dès 2021. Elle avait même saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour contester le glissement de dates choisi par la confédération. C’était avant la rencontre décisive de mardi entre le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, et le président de la République ivoirien, Alassane Ouattara, en présence des dirigeants de la Fédération ivoirienne (FIF).

 

Le président de la CAF a confirmé le glissement du calendrier au nom du principe de solidarité et a indiqué que la Côte d’Ivoire devra patienter deux ans de plus jusqu’en 2023 pour accueillir la compétition.

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter
Presidenceci @Presidenceci
 

: Dans un esprit de solidarité, le Cameroun ayant réalisé, à ce jour, 80% des travaux, le Président de la CAF a souhaité que la CAN 2021 lui soit attribuée. Ainsi, la Côte d’Ivoire accueillerait l’édition 2023 et la Guinée, celle de 2025.

24 personnes parlent à ce sujet
 
 

Le principe du glissement validé

La FIF va à présent retirer son recours déposé devant le TAS. En 2014, la Confédération africaine de football (CAF) avait attribué les trois prochaines CAN d’un coup: 2019 au Cameroun, 2021 à la Côte d’Ivoire et 2023 à la Guinée. Mais l’organisation de l’édition 2019 a été retirée au Cameroun – au bénéfice de l’Égypte – en raison du retard pris dans les travaux. Mais le pays de Paul Biya a accepté depuis le 10 décembre de devenir l’hôte de l’édition 2021 de la CAN de football. Le chef de l’Etat camerounais a promis que son pays continuerait de se préparer pour abriter le championnat, et que « tous les investissements liés à l’organisation de la CAN seront réalisés ». Plus de 1 000 milliards de francs CFA (plus de 1,5 milliard d’euros) ont été injectés dans la construction des infrastructures de la CAN d’après plusieurs sources. En attendant, la CAN 2019 se tiendra du 21 juin au 19 juillet, au lieu des dates initialement prévues du 13 juin au 15 juillet en Égypte. Le tirage au sort aura lieu au Caire le 12 avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Drame de Bafoussam : cérémonie d’hommage émaillée de manifestation

Le ministre de l’administration territoriale Paul Atanga Nji avait tenu en fin de semaine …